Conseil Formation Accompagnement

Les émotions, c'est relou...

J’ai envie de te recauser émotion et communication… Je m’y étais déja collée dans un article sur l’assertivité et la CNV… Envie d’en remettre une couche (lavable, ah, ah…) tellement ça me sert dans mes divers projets et accompagnements collectifs et individuels.

https://soazig-hernandez.fr/comment-exprimer-sa-verite-suivez-la-piste-de-la-cnv/

Je ne sais pas toi mais des fois, j’aurai bien aimé avoir un mode d’emploi simple, carré, efficace pour gérer mes émotions et contrôler mon petit monde comme je l’entends.

Et plus j’ai essayé de faire comme ça, en mode : “je gère, je controooole, j’enfouie” ; et bien  : moins ça a marché en terme de bien-être, de relation fluide et épanouissante avec autrui, etc…

Il y avait bien un sentiment de garder la face, de “tout est sous contrôle”, je suis forte et efficace”…

Euh non, en fait, c’était juste enfoui un peu plus dans l’inconscient et ça allait mettre resservi sur un plateau (ah bah, merci la vie, einh !) jusqu’à ce que je l’accueille.

Heureusement, il y a eu diverses rencontres, stages qui m’ont permis de passer en mode accueil des émotions. Je me suis mis à l’utiliser d’un point de vue perso et d’un point de vue pro pour faciliter et dynamiser des collectifs professionnels et des projets d’entrepreneur(e)s !  Yes !!!

Whaou ! J’avais reçu l’éducation suivante : contrôle, garde la face, sois experte, réponds à tout, évite la sensibilité…

Euh, sois un robot  ? En réalité, Merci pour ça aussi car cela m’a bien aidé dans de multiples circonstances. Et bloquée dans d’autres.  L’idée est de maintenant trouver un équilibre, de mélanger savoirs chauds et froids et de laisser de la place au sensible.

Et pourquoi faire ma bonne dame ? Plus de bonheur, d’efficacité, d’écologie vertueuse. Elle est pas belle, la vie ?

Du coup, je te renvoie vers une très chouette BD d’Art-Mella qui a mené son enquête sur les émotions, comment les accueillir et parle de la communication non violente et de diverses autres techniques complémentaires.

https://conscience-quantique.com/extrait-2-accueillir-une-emotion/

Parce que, en fait, l’émotion est une énergie qui transporte de l’information fort utile pour ta petite personne (et donc ton entourage, tes projets…).

Cette énergie va tout faire pour que tu reçoives cette info. Si tu lui fermes la porte parce que c’est désagréable (du genre, colère, tristesse…), ” elle continuera à toquer plus fort jusqu’à ce que tu aies son message et peut même demander au corps de te porter l’information (…)”. Cf Art-Mella, Emotions, enquête et mode d’emploi p 7, Ed Pour penser.

Si tu l’accueilles, elle repart aussitôt…Ouf : job done !

Tu ne t’es jamais entendue dire : “J’en ai plein le dos de cette situation ?”  Là, en général, il faudra un peu plus de temps, d’attention, d’amour (voir de se faire accompagner) pour accueillir et libérer.

Et s’exercer pour les prochaines fois, créer d’autres réflexes, d’autres autoroutes neurologiques…etc. de la pratique, encore de la pratique… Et, ça maaarche ! 🙂  🙂  🙂

C’est pas de la magie (quoi que  😉  ), ce sont des outils !

 

L'émotion donne la direction, mais c'est bien sur !

Dans ton projet ou dans un collectif, personne n’a envie de rester bloqué ou de fuir face à une problématique, une tension…  Mais c’est ce qui se passe souvent en mode : hop, sous le torchon !

C’est là que c’est pas mal de conscientiser comment fonctionnent les émotions et quel mouvement ça va créer chez toi. L’émotion est une énergie qui te met en mouvement. A voir quelle danse ça va créer ? Et si celle-ci te convient ? Et de repérer le besoin sous le sentiment… Clarifier pour passer à l’action !

La colère est un mouvement qui repousse. Trèèès utile (si, si !) pour poser des limites et défendre ton espace vital.

Le plaisir et la joie font avancer. Trèèès utile ( et agréable, quand même) pour nous faire aller vers nos buts

La tristesse est un mouvement vers le bas. Utile (oui, oui) pour aider à lâcher nos attachements, faire le deuil d’une situation, d’une personne… Elle aide à la libération.

La peur est un mouvement de recul, Très utile pour réagir rapidement en cas de danger physique et/ou psychologique.

Donc, se stresser pour avancer (se mettre la pression, quoi) ne fonctionne pas. Merci Art-Mella pour le rappel dessiné !

“Ouaiiis, ça va carrément mieux en relâchant la peur et en appuyant sur le plaisir” Art-Mella  Emotions: enquête et mode d’emploi tome p13, Ed Pour penser.

Alors, ça te parle ? Prêt(e) à faire équipe avec tes émotions ?

N’hésite-pas à me faire des retours sur cette belle aventure ! Ou à partager d’autres astuces, ouvrages sur le sujet… Je ne m’en lasse pas 😉  .

Et à me contacter pour un accompagnement pour faire équipe avec tes émotions en cliquant ci-dessous ! 🙂  🙂  🙂

Envie de faire équipe avec tes émotions ?

Je prends un temps d'accompagnement avec Soazig pour mieux communiquer avec moi-même et mon entourage.

Vous avez des questions ? Un besoin d’accompagnement ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Envie de vous inscrire dans une démarche de changement ?

Recevez de l’actualité, des outils, des conseils, des retours d’expériences concrets et des techniques pour vous accompagner au changement en douceur.

Et bien plus encore…

*Vos informations resterons confidentielles.

Abonnez-vous gratuitement

REçois gratuitement ton premier outil de clarification

Tu recevras un guide et un fichier audio pour démarrer ce processus de changement