Hop, on continue! C'est fun, finalement...

Si tu me suis depuis un moment, tu sais que l’écologie est mon fil rouge (un de mes fils verts plutôt ?) et que cette tendance me suit, elle aussi, depuis ma tendre enfance sur les magnifiques plages bretonnes pleines de déchets (et de blocaus) ou souillées par les dégazages de certains malotrus (oui, oui pendant les années 80, on y était déjà jusqu’au cou dans ces problématiques environnementales).

J’ai des souvenirs très précis d’utiliser du beurre (toujours la Bretagne 😉 pour enlever le pétrole de nos peaux,de nos vêtements etc). Et je ne parle parle pas de l’Amoco (pour les intimes) ou de l’Erica… ça fait malheureusement partie de ma mythologie personnelle…

Alors, comment prendre soin de sa maison (je perçois mon environnement comme ma maison ?!? C’est pas un peu égotique ça ? On y reviendra …) dans un monde où tout te pousse à être avant tout une consommatrice ?

Je parle aussi  de “maison” car le terme écologie vient du grec oikos signifiant maison et logos signifiant science. On s’y intéresse aux relations entre les éco-systèmes et leurs habitants.

Avec le confinement, beaucoup on eu envie d’aller un peu plus loin dans leurs démarches écologiques. Si tu en fait partie, bienvenue ! Bonne pioche !

Cet article est là pour te donner quelques pistes inspirantes, si possible !

Je veux être plus écolo...Où est la baguette magique ?

Alors, peut-être as-tu pris le temps du bilan et qu’une de tes résolutions est de le devenir, pour ton bien-être, celui de tes enfants (si tu en as), le quartier, la planête etc, est de devenir plus écolo.

Et là, la tache te semble un peu plus ardue parce que bon, par quel bout prendre tout ça ? On ne se réveille pas plus écolo en mode baguette magique (même si tu as des supers pouvoirs de création) parce qu’il faut changer nos habituuuudes !

Et ça, c’est balèze.

Mais , si tu as l’élan, tout est gagné. Prends un temps d’exploration,  d’écriture, de rêve, de bilan (prends l’outil qui t’appelle, quoi) et repère là où tu as le plus de palpitations.

Tu peux aussi aller faire un tour sur l’article ci-dessous :

https://soazig-hernandez.fr/trois-petits-pas-pour-etre-plus-ecolo/

Tu peux ensuite d’inspirer de sites qui existent déjà. Je vais t’en partager 2 qui ont bien attiré mon attention. Merci à=aux auteur(trice)s !!
 
Et attention, on ne se met pas la pression !
 
Les personnes sur internet (oui, oui, les écolos aussi) ont toujours l’air (ou presque) au mieux de leur forme. Elles-aussi ont du faire des tas de pas pour en arriver là, à moins d’avoir été élevées par des parents hyper écolos avant l’heure (des pionniers, quoi).
ça existe mais bon, sont pas si nombreus(e)s…
 
Je vais partir donc sur la question du textile… Faut bien le prendre par un bout, ce dossier !

Couches lavages et armoires pleines à craquer... le lien ?

Un énorme pas est celui des couches lavables.

Gros chantier !

Néanmoins plus facile à faire qu’on pourrait y penser au premier abord avec de gros avantages au niveau financier : réduction des déchets et santé de la marmaille (eeet oui, pas de perturbateurs endocriniens dans les couches lavables…).

Mais je laisse Laurent en parler, il le fait mieux que moi…

J’adore son top 10 des idées reçues…

https://couches-lavables-et-compagnie.com/naissance-du-premier-blog-ddi-100-aux-couches-lavables-enfin/

Après tu vas me dire que c’est bien loin derrière toi ou que tu n’es pas maman et que ça n’est pas d’actualité… Alors… Et les fringues ? Pas un peu accro ?

 

Aloooors : autre gros chantier : les vêtements.

J’adore la mode, les fringues, les bijoux, alors bon…

https://lianedanslajungle.com/ma-garde-robe-minimaliste-ideale/

Tu peux aller piocher du côté du blog de Liane dont j’adore les illustrations…

Bon là, ça fait quand même des pistes…

Plein d’autres possibilités existent qui seront peut-être plus en lien (ou pas) avec tes zones de brillance :

écolo au travail , écolo versus féminin, versus masculin, écologie relationnelle, rendre écolo mon habitat, la permaculture…

Je compte bien t’en parler prochainement. 🙂  🙂  🙂

En attendant, si tu as d’autres blogs à me conseiller, ou si tu veux me dire ce que tu as pensé de cet article, laisse-moi un petit commentaire ! Ou contacte-moi pour en parler. 🙂

Vous avez des questions ? Un besoin d’accompagnement ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Envie de vous inscrire dans une démarche de changement ?

Recevez de l’actualité, des outils, des conseils, des retours d’expériences concrets et des techniques pour vous accompagner au changement en douceur.

Et bien plus encore…

*Vos informations resterons confidentielles.

Abonnez-vous gratuitement

2 Responses

  1. Merci Soazig pour cet article que je suis sûr en inspirera plus d’un(e) ! Tu as raison pas de baguette magique qui vaille ! Mai plutôt pas à pas en prenant conscience que notre santé c’est aussi celle de la planète, ou l’inverse ! Peu importe !
    Merci d’avoir cité mon blog dédié à 100% aux couches lavables ! J’y mets tout mon cœur en me disant qu’il pourra toujours être inspirant pour d’autres ! Belle fin de journée ! laurent

    1. Merci Laurent ! Nous sommes tout(e)s relié(e)s et notamment à notre environnement. Pour avoir expérimenté les couches lavables avec des filles, je sais à quel point c’est beaucoup plus facile qu’on pourrait le penser. Ton blog permet de dépasser les petits blocages qui peuvent freiner le passage à l’action. A chacun(e) de trouver sa manière de faire. Bonne journée ! Soazig

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

REçois gratuitement ton premier outil de clarification

Tu recevras un guide et un fichier audio pour démarrer ce processus de changement