Un égo équilibré ? 3 actions simples - Soazig Hernandez
Conseil Formation Accompagnement
Un égo équilibré ? 3 actions simples

Un égo équilibré ? 3 actions simples

Un grand mot que l'égo. C'est bien ou pas d'avoir de l'égo ?

"Qui n' a pas entendu : ah oui, mais c'est son égo! C'est pour ça qu'il (elle) veut prendre toute la place. "
"Tu es en souffrance, c'est parce que tu y mets trop d'égo (comprendre trop d'importance de toi même, de ton image sociale)." Pu..., mais qu'est ce que c'est que ce truc??? Dès qu'il y a un problème, un conflit, une souffrance, c'est un problème d'égo ??

Il reste que je trouve ça assez facile de dire que tout et n'importe quoi est un problème d'égo...

Alors, aux personnes pour qui l'égo est problématique, je conseillerai volontiers le passage de l'ouvrage sur "l'égo, ami ou imposteur" de "Trois amis en quête de sagesse " de Christophe André, Alexandre Jollien et Matthieu Ricard.

J'en retire 3 actions qui me parlent et me font sourire :

Gratitude, mon amie :

Pratiquer la gratitude, par exemple en remerciant, dès que possible, pour le merveilleux thé que je bois, pour l'amie qui m'envoie ce texto si drôle et si réconfortant en période de deuil, pour le rire de mes enfants, pour le soleil sur la terrasse...
D'ailleurs, j'écris cet article de la terrasse de ma maison en face de la montagne, et je me sens pleine de gratitude pour les situations et personnes qui m'y ont amenées (Merci, soit dit en passant).

Je pratique avec mes enfants un petit rituel tous les jours : 3 choses sympas que vous avez vécues aujourd'hui?

En général, il y en a beaucoup plus qui surgissent...
Jouer avec Loanne, aller voir les chatons d'Héloïse, faire de l'art plastique à l'école, prendre le bus toutes seules, faire des bombes à eau avec Enzo et Anthony, le gâteau au chocolat de papa, etc,etc...
Et ça permet de mettre dans la balance les choses plus difficiles qui sont aussi abordées.

Mon corps, mon ami :

Et ouiii (voir mon article précédent sur la pause), si je prends soin, de moi, j'arrête de courir, tout prend une dimension plus sereine. Et les risques de passer toute situation frustrante, ou vécue comme telle, en mélodrame géant diminue très fortement. Ouf !

Alors, toute occasion est bonne pour mettre de l'humour, se reposer, méditer, nager, danser, chanter... Bref, toutes les activités qui peuvent vous mettre en joie et vous énergiser.
Choisir la joie en prenant soin de soi : un beau programme (pas toujours facile à suivre mais bon, l'essentiel est d'y revenir).

Bienveillance, mon amie :

Quelle concept bizarre et volontiers tourné en dérision que la bienveillance. Je sors tout juste de rencontres où est ressortie plusieurs fois avec humour : "au c... la bienveillance! ".

Si je suis bienveillante, je vais passer une faible, une "gnan gnan" ect. Et puis, ça va peut-être m’empêcher de dire ce que je ressens...
Et hop, voilà ressortie la jolie carapace bien pratique qui nous a tellement servi à nous protéger.

Mais qui nous alourdit de plus en plus... Et surtout nous empêche de prendre le monde un peu moins au sérieux.
Un constat : moins j'ai besoin de me protéger, plus j'ai d'énergie pour moi et les autres, plus je suis disponible aux nouvelles rencontres et opportunités.

Oui, mais bon, me direz-vous, facile à dire !!!

Alors, pourquoi pas des mantras d'auto-bienveillance pour fissurer un peu plus nos carapaces protectrices et rigides: "Je fais de mon mieux et je ne me fais jamais de mal" ou encore "Que mon égo soit comme un petit vélo et pas comme un gros 4/4" (Merci Christophe André).

Alors, qu'en pensez-vous ? Quels sont vos trucs pour avoir un égo équilibré ?
N'hésitez-pas à me faire part de vos commentaires.

Répondre